L’assurance vie : un produit financier possédant de nombreux attraits

Le droit de succession en France

Dans la sphère des placements bancaires permettant de placer son argent, l’assurance vie est très intéressante. C’est un produit polyvalent, s’avérant être à la fois une épargne et une assurance, il s’agit sans doute de sa qualité première.

Se familiariser avec ce produit financier

De plus, les dispositions d’imposition de ce contrat donnent accès à des avantages non négligeables, en cas de succession. C’est exclusivement sur le prorata correspondant aux intérêts qu’est soustraite la taxe, si l’on récupère son capital.

Différentes formes de contrats sont disponibles, afin de se conformer à tous, que l’on opte ou pas pour un contrat multi-supports, chaque personne trouvera la forme d’AV adaptée à ses préférences, ses possibilités en matière de finances, son rythme.

L’absence de plafond est un autre fait que l’on pourra évoquer : en conséquence, on peut placer des euros sur son assurance vie à volonté, sans atteindre de limite.

On profitera d’une exonération des droits de succession, pour tous les montants n’excédant pas 152 500E. Puis jusqu’au plafond de 700Keuros, vous profiterez d’une taxation réduite de 20 %.

Une variation digne d’intérêt

En fusionnant ces deux produits que sont SCPI et assurance vie, on profite d’avantages multiples, puisque ces deux placements financiers s’avèrent complémentaires et vertueux.

Les SCPI, ou sociétés civiles de placement immobilier, permettent de profiter d’avantages se rapportant aux profits se rapportant aux locations de biens immobiliers, et le souscripteur peut déterminer le nombre de parts dont il souhaite disposer.

Les assurances vie associées avec les SCPI impliquent certains risques financiers, mais le gain est concret, car on aura la chance d’éviter les taxes dédiées aux bénéfices des revenus locatifs, l’un des prétextes allant en faveur de cette association.